War Thunder background
Le Tank T-34
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


A la recherche d'un nouveau concept de tank, l'Armée Rouge se tourne vers Ilyich Koshkin qui fut confiseur avant d'étudier l'ingénierie et de concevoir le T-34. A ses côtés se tenait Aleksandr Aleksandrovich Morozov, un ingénieur soviétique dans la conception de tanks. L'usine de locomotives de Kharkiv, en Ukraine, est le lieu de naissance de la fameuse conception de tanks de la Seconde Guerre Mondiale.

Le bureau de conception du tank est réuni est prendra le nom de Départment 520 et en raison de l'avancée allemande, sera transféré dans les montagnes de l'Oural et sera associé avec l'usine Uralvagonzavod à Nizhny Tagil pour devenir l'usine de tanks Urals No. 183.
Koshkin vient à travailler sur un nouveau type de tanks, le A-20, premier prototype utilisé pour la recherche des projets BT-IS et BT-SW-2 aux blindages inclinés. Starlin sera convaincu par Koshkin de le laisser construire un second prototype du A-32 (les A-20 et A-32 doivent leurs noms à l'épaisseur de leur blindage frontal) et les deux sont testés à Kubinka en 1939 et possèdent le moteur diesel V-2-34. Toujours en demande d'un tank moyen à la conception plus importante le A-32 est validé mais ses chenilles plus larges pour qu'il ne puisse s'enliser en cas de mauvaises conditions. Koshkin le baptise alors “T-34” un an après les premières ébauches de sa conception.

L' “Operation Barbarossa” sera le baptême du feu du T-34 et les troupes allemandes seront surprises de l'arrivée de petit dernier russe dans la partie. Les premières pertes massives de T-34 mettront en cause la pauvreté de l'entraînement des équipages, l'Armée Rouge elle-même essayant encore d'approfondir ses connaissances sur le tank. Plus de pertes encore seront à venir à cause de pannes mécaniques, générées principalement par l'inexpérience des pilotes, et non par le feu allemand.

 

La jouabilité du T-34 1940 L-11 est extrême, avec une belle vitesse et une belle agilité, ainsi qu'une tourelle et un rechargement rapides. Il est extrêmement efficace en accompagnant de groupe, avec une vitesse qui permet d'attraper les quelques égarés adverses. Le T-34 à un Battle Rating de 2.7, un bon compromis pour un tank moyen. le blindage frontal est correct, faites attention cependant aux faces latérales et arrières, plus fragiles.

Le pistolet L-11 possède 4 types de munitions, BR-350 SP avec une pénétration de 70 mm à 500 m, BR-350 A avec une pénétration de 65 mm à 500 m, QF-350M avec une pénétration de 15 mm à 500 m, ainsi que le SH-354 T avec une pénétration de 28 mm à 500m. A vous de choisir quelle munition prendre selon le rôle que vous voulez jouer dans la partie ! 

 

Le point faible du T-34 1940 est l'intérieur restreint, aussi une collision frontale ou latérale peut entraîner la perte de tout l'équipage. Essayez donc d'être toujours en mouvement afin de positionner au mieux les blindages les plus épais. Mettez la pression à vos ennemis.

Si ce tank fut un succès sur les champs de bataille, il fut à titre posthume pour Koshkin qui décèdera des suites d'une pneumonie en conduisant un des prototypes du T-34.



L'équipe War Thunder 
 

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Le Milan revient temporairement à l'occasion de l'anniversaire de son premier vol!
  • 29 mai 2024
Le SAV 20.12.48 et une décalcomanie sont disponibles pour la Journée des forces de sécurité nationales suédoises!
  • 29 mai 2024
Kondor II: Birdcatcher
  • 29 mai 2024