War Thunder background
Mode de contraste optique

Comme nous l’avons mentionné dans le devblog du Tan-SAM-1C, nous aimerions parler du mode contraste! Cela signifie qu’aujourd’hui, nous parlerons en détail de certaines améliorations apportées aux fonctionnalités des missiles IR de War Thunder et ce que cela signifie pour le gameplay des missiles IR.

La fiche technique des autodirecteurs infrarouges

Les têtes chercheuses infrarouges sont très répandues dans les missiles air-air et les missiles antiaériens au sol. Ils combinent les avantages d’utiliser des trajectoires de guidage efficaces, sont peu coûteux et n’irradient pas la cible de radiations. À priori, faire de la source de chaleur de l’ennemi la cible principale d’un missile a des avantages clefs. D’un autre côté, cela a quelques désavantages se trouvant dans le principe même de la façon dont les radiations thermiques de la cible sont capturées, puisque la cible doit émettre des ondes infrarouges pour que cela fonctionne. Plus les radiations sont intenses, mieux c’est. La portée à laquelle la cible est verrouillée et le suivi fonctionne dépend grandement de cela. De plus, un missile en direction d’une source de chaleur peut être facilement trompé par de fausses sources de radiations infrarouges, comme des leurres.

Les avions plus lents ayant des moteurs à pistons et des turbopropulseurs émettent une faible quantité de chaleur et la radiation d’un moteur à réaction est presque invisible depuis l’avant dans la plupart des cas. Un autodirecteur infrarouge peut détecter une cible de cette façon à une distance plutôt modeste. Le même autodirecteur IR d’un MANPADS ne peut acquérir un petit hélicoptère qu’à une distance de 2-3 kilomètres, tout au plus. Cependant, à cette distance, il est facile de vous engager, même avec des roquettes non guidées. Les missiles antiaériens avec un autodirecteur infrarouge dans ces conditions particulières peuvent souvent toucher la cible après sa passe. Néanmoins, dans ce cas, il faut que quelqu’un soit là pour les lancer à ce moment même.

image

L’utilisation du mode contraste

Ces inconvénients dans l’utilisation des autodirecteurs IR dans le cadre de la défense antiaérienne militaire étaient particulièrement importants dans les années 1960, lorsque le développement des autodirecteurs IR ne rendait pas encore possible l’isolement efficace d’une signature thermique utile d’une cible dans l’arc frontal. C’est à moment que surgit l’idée d’utiliser les longueurs d’ondes visibles pour le suivi des cibles. Le Strela-1 était l’un des premiers systèmes de défense antiaérienne à utiliser un autodirecteur à contraste pour le ciblage. Cela rendit possible l’acquisition et l’engagement des cibles dans une trajectoire opposée pour assurer la protection des troupes avant que la cible lance son attaque. Un canal à contraste à aussi ses propres inconvénients à prendre en considération. La cible ne peut être engagée que de jour, dans de bonnes conditions météorologiques et l’arrière-plan derrière la cible doit être uniforme.

L’utilisation d’autodirecteurs à deux ou trois bandes combinées aide à compenser les défauts et rend un système sol-air fonctionnel par tous les temps, aussi bien de jour que de nuit. Par mauvais temps, contre des cibles volant bas et de nuit, le guidage en mode infrarouge est utilisé et en tirant à longue distance sur des cibles émettant peu de chaleur, le mode contraste est utilisé. Il est aussi recommandé d’utiliser le mode contraste contre les cibles en approche frontale lorsqu’ils utilisent des contre-mesures, contre lesquelles le mode contraste est moins sensible que l’infrarouge. Un autodirecteur à deux bandes de ce genre est équipé sur le missile 9M37M du Strela-10M2, déjà présent en jeu. L’utilisation d’un canal IR rendit ce missile utilisable par tous les temps, tandis que le canal contraste fournit la capacité à acquérir et à tirer sur une cible à longue distance, excédant même la portée maximale de vol du missile.

image

Mode contraste dans War Thunder

Dans War Thunder, le canal contraste sera présent sur les missiles ayant succédé au système Strela-1. Il s’agit des missiles 9M37M du système Strela-10M2 ainsi que de ceux du système japonais Type 93. Avec la sortie de la mise à jour “Kings of Battle”, le système Tan-SAM bénéficiera aussi de cette amélioration. En jeu, vous aurez la possibilité de basculer entre trois modes: contraste, infrarouge et automatique, qui est activé par défaut. En mode automatique, l’autodirecteur verrouillera la cible avec le mode le plus approprié. Cependant, vous devez prendre en compte le fait qu’après le lancement, il ne sera pas possible de basculer entre les modes. Si la cible a été verrouillée en mode contraste mais y échappe en volant à ras du sol, alors le verrouillage de la cible échouera et le missile manquera son coup.

Vous pouvez vous attendre à ces améliorations et bien d’autres dans la prochaine mise à jour majeure “Kings of Battle”! D’ici, amusez-vous en partie et à bientôt!

Lire plus:
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
Vehicle du Battle Pass: Kungstiger
  • 19 avril 2024
Véhicules du Battle Pass: P-51C-11-NT Mustang (Chine)
  • 18 avril 2024
RN Bolzano: Le dernier debout
  • 18 mars 2024

Commentaires (0)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news