War Thunder background
Cuirassé Lorraine: Le dernier dreadnought français

Découvrez le cuirassé Lorraine de classe Bretagne, à l’apogée de l’arbre de recherche de la flotte de haute mer française dans la prochaine mise à jour La Royale!

Lorraine, cuirassé, France, rang V

Caractéristiques:

  • Canons principaux de 340mm
  • Artillerie AA plus qu’efficace
  • Protection médiocre
Histoire

En 1912, la France lança un ambitieux programme de construction navale pour la construction de 17 nouveaux cuirassés, dont trois seront immédiatement financés. Le manque d’infrastructure de construction navale pour commencer à construire des navires avec une coque plus longue que ceux des dreadnoughts de classe Courbet força le Conseil supérieur de la Marine à accepter le même déplacement pour les nouveaux navires, bien que le calibre principal fut augmenté de 305 à 340mm. Les trois navires de la classe - le navire de tête Bretagne, le Provence et le plus récent Lorraine furent assignés à la 1re Escadre. Durant la Première Guerre mondiale, les navires opérèrent dans la Méditerranée mais ne prirent pas activement part aux combats. Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, les trois navires faisaient partie des Forces de haute mer et étaient stationnés à Toulon. Suivant la capitulation de la France, le cuirassé Lorraine fut désarmé à Alexandrie mais resta dans la flotte. En 1942, les équipages des navires internés à Alexandrie rejoignirent la flotte de la France libre. Le navire fournit des tirs de soutien aux Alliés libérant la France. Suivant la fin de la guerre, il fut utilisé comme navire d’entraînement à l’artillerie stationnaire jusqu’en 1947, quand il a été retiré du service et utilisé quelque temps en tant que baraquements flottants. Il sera ferraillé en 1953.

image
image

Le dernier dreadnought français, le cuirassé Lorraine, sera le navire de fin de branche de l’arbre de recherche de la flotte de haute mer française suivant la sortie de la mise à jour majeure La Royale!

Un dreadnought, c’est des canons et du blindage! Le Lorraine a de bons canons: même si nous avons choisi une des dernières modernisations avec une tourelle principale en moins, les commandants auront accès à 8 canons de 340mm dans quatre tourelles bitube en ligne, le Lorraine peut donc tirer des bordées complètes. La sélection d’obus est assez peu commune pour un rang V, il n’y a pas d’obus semi-perforants, les obus explosifs sont donc accompagnés de deux types d’obus perforants - un avec coiffe balistique et l’autre sans. Les obus semi-perforants sont disponibles pour les canons secondaires de 138mm - il y en a 14, dont 7 casemates par côté. C’est une puissance de feu impressionnante!

Fonds d'écran:

Il faut aussi noter que l’artillerie antiaérienne est aussi puissante et bien garnie: 8 canons de 75mm commencent à tirer sur les cibles éloignées, 14 Bofors de 40mm s’activent à moyenne portée et les avions s’approchant font la rencontre des 25 canons automatiques de 20mm. Une telle protection contre les avions pour les premiers cuirassés est très rare.

Quant à la protection du navire, on peut difficilement dire qu’elle est superbe. En raison des contraintes de déplacement, les constructeurs navals durent sacrifier le blindage. L’épaisseur de la ceinture principale est de 220 à 250mm, l’épaisseur du pont blindé atteint 40mm. Les tourelles principales sont relativement bien blindées, avec 300mm en frontal. Le Lorraine est capable de survivre aux tirs de croiseurs mais les cuirassés ennemis à courte distance perceront sans problème cette dame française, gardez donc toujours une bonne distance avec l’ennemi. L’équipage modeste de 1187 hommes ne joue pas en la faveur de la survivabilité du navire au feu des cuirassés ennemis.

image
image

Le lourd et majestueux Lorraine sera à l’apogée de la Marine nationale dans la mise à jour La Royale, qui est bientôt prête. Ce navire sera le premier à être recherché par les participants de la Bêta fermée de la Marine française, assurez-vous d’acheter les packs d’accès anticipé pour faire partie d’entre eux et accélérer considérablement votre recherche!

Lire plus:
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
Vehicle du Battle Pass: Kungstiger
  • 19 avril 2024
Véhicules du Battle Pass: P-51C-11-NT Mustang (Chine)
  • 18 avril 2024
RN Bolzano: Le dernier debout
  • 18 mars 2024

Commentaires (0)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news