War Thunder background
Destroyer Pr. 56K Bravy: Apprenti des missiles

Le destroyer Projet 56K Bravy était la première base expérimentale soviétique de missiles surface-air.

Projet 56K Bravy, destroyer, URSS, rang IV

Caractéristiques:

  • Missiles surface-air
  • Mortier multitube
  • Radar
  • Armement médiocre
Histoire

Le Projet 56 Bravy (“le brave”) entra en service dans la Marine soviétique début 1956 et devint immédiatement une base expérimentale pour les essais du radar Angara. En 1960, le navire fut amélioré au standard Projet 56K et, en 1962, il était le premier dans la flotte soviétique à recevoir le système SAM Volna-M pour des essais. Suivant la fin du programme d’essais, le destroyer prit part à une parade et à des exercices à Severomorsk, en URSS. Durant l’automne 1970, la Bravy a été endommagé par une collision avec le porte-avions HMS Ark Royal, qui manoeuvrait durant des exercices de l’OTAN dans la Méditerranée. Suivant des réparations, il participa à des exercices et servit dans la Méditerranée, dans l’Atlantique ouest ainsi que sur la côte africaine. Le Bravy fut retiré du service en 1987 et vendu à la ferraille.

image
image

Le destroyer Projet 56K Bravy apparaîtra en jeu avec la sortie de la prochaine mise à jour de War Thunder et sera le premier navire recherchable du jeu avec un système SAM à bord!

Le Braviy partage de nombreuses caractéristiques familières avec les destroyers classiques: grande mobilité et armement de torpilles. Cependant, vous ne devriez pas le confondre avec n'importe quel destroyer normal - ce destroyer a un armement unique supplémentaire par rapport à ses pairs! Cette principale différence réside dans son armement de roquettes et de missiles, avec deux mortiers multitube RBU-2500 afin de lancer des charges anti-sous-marines et le système de missiles surface-air Volna-M. Les mortiers peuvent infliger une tonne de dégâts en un court laps de temps à courte distance, c’est pour cela que le navire est parfait en embuscade dans les zones de capture entourées de rochers et de petites îles. L’armement le plus inhabituel du Bravy est son système SAM Volna-M avec un emport de 18 missiles. Les missiles SACLOS sont capables d’acquérir des cibles à 16 kilomètres et sont excellents pour détruire des avions à longue et moyenne portée. De plus, les missiles Volna-M sont aussi capables de frapper les cibles de surface légères, infligeant d’énormes dégâts lorsque leurs têtes de 30 kg détonnent dans la coque. L’affût dispose de deux rails pour deux missiles et le chargement prend beaucoup de temps.

Fonds d'écran:

Quant au reste de l’armement du Bravy, il serait plutôt raisonnable de l’utiliser aussi pour détruire les avions et les patrouilleurs. Les canons principaux du destroyer sont une paire de canons de 130mm dans un affût, avec un total de 500 obus. Le radar et les obus à fusée de proximité font de ces canons un système de défense antiaérienne à longue portée efficace, tandis que les trois affûts quadruples de 45mm déchiquettent n’importe quel avion à basse altitude.

image
image

Le Projet 56K Bravy est un navire très spécifique pouvant être utilisé dans divers scénarios de bataille, tout particulièrement en tant qu’excellent bouclier antiaérien pour les premiers dreadnoughts ou en embuscade derrière un rocher. Le Bravy apparaîtra au rang IV de la flotte de haute mer soviétique suivant la sortie de la prochaine mise à jour de War Thunder - nous sommes impatients!

Lire plus:
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
RN Bolzano: Le dernier debout
  • 18 mars 2024
Thunder Show: UNKNOWN TECHNOLOGY
  • 15 mars 2024
AH-1W Super Cobra: Le Marine venimeux
  • 12 mars 2024

Commentaires (0)

Les commentaires sont prémodérés 
Commenting is no longer available for this news