War Thunder background
SMS Elbing: Blindé de l’intérieur

Le SMS Elbing est le deuxième des deux croiseurs allemands de la classe Pillau datant de la Première Guerre mondiale, commandés auparavant par la marine impériale russe et saisis au début de la Grande Guerre. Bientôt, le SMS Elbing renforcera la première gamme de croiseurs allemands, il arrivera dans War Thunder dans le cadre de la mise à jour majeure Drone Age!

En bref: un croiseur léger allemand datant de la Première Guerre mondiale, initialement construit pour la marine russe et équipé de puissants canons de 150 mm!

SMS Elbing, croiseur léger, Allemagne, Rang III

Caractéristiques:

  • Puissants canons
  • Torpilles
  • Faible protection
  • Pas d'armement AA
Histoire

En 1912, la marine impériale russe a demandé l'acquisition de deux nouveaux croiseurs légers pour sa flotte. Comme les navires devaient être commandés à des chantiers navals étrangers, le Schichau-Werke allemand à Dantzig a finalement reçu le contrat avec des travaux de construction commençant peu de temps après en 1913. Le premier navire, nommé Muraviev-Amurskiy, a été lancé en avril 1914 tandis que l'autre navire, L'amiral Nevelskoy, serait lancé plusieurs mois plus tard.

Cependant, suite à la déclaration des hostilités entre les empires allemand et russe à l'été 1914, les deux navires ont été saisis par la marine allemande et mis en service avec sa propre flotte. Par la suite, les deux navires ont été renommés respectivement SMS Pillau et Elbing. Le SMS Elbing n'ayant pas encore été équipé après la saisie, son équipement d'origine a dû être revu afin d'être aligné sur les standards de la marine allemande. En conséquence, le navire a reçu une batterie principale beaucoup plus importante par rapport à sa conception d'origine.

Le SMS Elbing a été achevé et mis en service en septembre 1915. Après son entrée en service, le SMS Elbing n'a pas eu à attendre longtemps pour sa première opération de combat majeure pendant la guerre. A savoir, le navire a participé au bombardement de Yarmouth et Lowestoft en avril 1916. Seulement un mois plus tard, le SMS Elbing participera également au plus grand engagement naval de la Première Guerre mondiale: la bataille du Jutland. Alors que la nuit engendrait des conditions de combat confuses, le cuirassé SMS Posen a fini par percuter accidentellement le SMS Elbing.

La collision a déchiré la coque du navire et l'inondation induite du compartiment moteur et des générateurs électriques a laissé le navire sans électricité. L'équipage a été évacué par le destroyer allemand, quelques hommes d'équipage sont partis avec l'ordre de faire sauter le croiseur si des navires britanniques s'approchaient, ce qu'ils ont fait à la fin.

image
image

Dans War Thunder, le SMS Elbing sera un nouveau croiseur léger amarré au rang III de la flotte allemande de haute mer après la sortie de la prochaine mise à jour majeure. Devenant l'un des premiers croiseurs légers que les nouveaux capitaines pourront débloquer dans l'arbre naval allemand, le SMS Elbing facilitera la transition des capitaines passant des destroyers à des navires plus grands et plus puissants.

Lors de l'obtention du SMS Elbing, les capitaines prendront immédiatement note de la puissance de feu beaucoup plus lourde présente sur ce navire par rapport à la plupart des destroyers allemands qu'ils ont pu commander auparavant. Au lieu de canons de 12,7 cm, les capitaines ont désormais accès à huit des canons de 15 cm beaucoup plus puissants, leur permettant ainsi non seulement d'infliger des dégâts plus importants aux navires plus petits, mais aussi d'affronter efficacement d'autres croiseurs avec des munitions perforantes. Cependant, il convient de noter que seuls quatre canons peuvent être utilisés sur une bordée, le cinquième canon étant activé aux angles de trajectoire appropriés. De plus, l'arsenal du SMS Elbing est également complété par quatre canons secondaires de 52 mm ainsi qu'une paire de lance-torpilles de 500 mm, montés respectivement de chaque côté du navire.

Fonds d'écran:

Contrairement à l'excellente puissance de feu du SMS Elbing, la protection du navire de guerre reste un peu terne. Il s'agit du premier croiseur de pont blindé du jeu - il lui manque la ceinture blindée, gardant le blindage à l'intérieur de la coque sous la forme d'un pont horizontal de 20 mm avec des plaques latérales de 40 mm. Cette disposition protège les modules vitaux du navire des salves d'obus HE jusqu'à 150 mm (6") et d'obus AP jusqu'à 105 mm (4.1"). La salle de pilotage a une bien meilleure protection de 80 mm de blindage.

Anecdote: le SMS Elbing a été le premier croiseur allemand à être armé de canons de 15 cm.

Cependant, grâce à son tonnage plutôt modeste et à un système de propulsion puissant, capable de générer 30 000 chevaux, le SMS Elbing peut atteindre une vitesse de pointe sonore de 27,5 nœuds (51 km/h). En conséquence, les aspirants capitaines de ce navire de guerre n'auront pas à s'inquiéter d'être à la traîne de leurs alliés, mais les capitaines ne doivent pas non plus s'attendre à mener la charge. Pourtant, après avoir pris en compte la protection du navire, ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose après tout. Au contraire, rester plus près de ses alliés augmentera les chances de SMS Elbing de repousser une attaque aérienne étant donné qu'il n'a pas sa propre batterie AA.

Le SMS Elbing se dirige déjà vers les batailles navales de War Thunder et devrait accoster dans les ports des joueurs avec la sortie de la prochaine mise à jour majeure - Drone Age. En attendant, scrutez l'horizon pour plus de nouvelles et d'informations concernant la prochaine mise à jour. D'ici là, mer calme et bonne chasse, capitaines!

Lire plus:
Véhicule du Battle Pass: Sholef V.1
  • 19 juillet 2024
Véhicules du Battle Pass: PBM-5A Mariner
  • 18 juillet 2024
MPK Pr.11451: Domination en eaux peu profondes
  • 18 juin 2024
Seek & Destroy: Améliorations & Peaufinage
  • 14 juin 2024