War Thunder background
Skink - Le Lézard mangeur d’Oiseaux

Le Skink est un véhicule antiaérien automoteur expérimental canadien, développé sur la base du char moyen Grizzly. Conçu dans le seul but de défendre les unités Alliées des attaques aériennes ennemies, le très attendu Skink arrive enfin en jeu, dans le cadre de la prochaine mise à jour majeure de War Thunder!

En bref: Un prototype canadien de SPAAG de la fin de la guerre, basé sur le char moyen Grizzly I et équipé d’une tourelle avec quatre 20 mm.

Skink, SPAAG, Royaume-Uni, Rang IV

Caractéristiques:

  • Tourelle quadruple de 20 mm
  • Grande densité de tir
  • Excellente maniabilité des armes
  • Blindage adéquat
  • Mobilité moyenne
  • Silhouette imposante
Histoire

En mars 1943, les ingénieurs canadiens commencèrent à travailler sur un nouveau véhicule antiaérien mobile à la demande de l’Armée canadienne. Dès le départ, ce projet prévoyait la modification d’un char Grizzly avec une tourelle quadruple de 20mm entièrement close. Le travail de conception du projet sera alors mené par le Army Engineering Design Branch, tandis que la Waterloo Manufacturing Co. était chargée de construire la première maquette en bois de la nouvelle tourelle. Dans la continuité de la nomenclature des autres véhicules de combat canadiens, le projet reçut subséquemment le nom “Skink”.

En septembre 1943, une maquette en bois de la tourelle fut assemblée alors que la première tourelle mécanosoudée l’a été en décembre. Le mois suivant, la tourelle a été installée sur un Grizzly pour la première fois et connut des essais approfondis. Cependant, il fut rapidement déterminé qu’une tourelle mécanosoudée était trop complexe à construire et l’ordre de développer une version moulée sera donné peu après. De plus, étant donné que l’Armée canadienne rationalisait son armement, le Skink devait être rééquipé de canons de 20mm Polsten, remplaçant les premiers canons d’avion Hispano-Suiza. Par conséquent, une refonte de la tourelle était nécessaire, retardant ainsi le projet de plusieurs mois.

Bien qu’il ait été prévu à la base de construire 130 Skink pour les canadiens et 135 autres pour l’Armée britannique, ces plans furent rapidement revus à la baisse début 1944 et finalement abandonnés, alors que la Luftwaffe ne représentait plus une menace en Europe de l’Ouest. Par conséquent, le projet Skink a été peu après annulé et tous les travaux ont été abandonnés en avril 1944.

Néanmoins, un total de trois prototypes du Skink ont été produits pendant la durée d’existence du projet ainsi qu’une unité pilote et 8 kits de conversion produits pour les chars Grizzly. En fait, le second prototype a même connu son baptême du feu début 1945 dans le nord-ouest de l’Europe, recevant les éloges des troupes au combat malgré son utilisation exclusive contre les cibles terrestres en raison du manque de cibles aériennes. Les deux prototypes restants ont été placés dans les réserves de longue durée et furent finalement ferraillés.

image
image

Dans War Thunder, le Skink sera un nouveau véhicule antiaérien se joignant aux rangs de l’arbre des forces terrestres britanniques au rang IV, suivant la sortie de la prochaine mise à jour majeure. Très attendu par de nombreux tankistes, le Skink viendra renforcer considérablement les capacités antiaériennes de l’arbre des forces terrestres britanniques aux rangs intermédiaires. Découvrons-le plus en détail, voulez-vous?

À première vue, le Skink ressemble fortement à la superbe Wirbelwind allemande - un véhicule antiaérien qui devrait être bien connu des nombreux vétérans des blindés de War Thunder. La ressemblance devrait principalement venir de l'armement identique des véhicules. En effet, tout comme la Wirbelwind, le Skink dispose d’une tourelle quadruple de 20mm avec une cadence de tir époustouflante. Combiné à une excellente rotation de tourelle hydraulique, le Skink peut répondre à une attaque aérienne en quelques instants et remplir le ciel de plomb chaud.

Fonds d'écran:

Le Skink est basé sur le char moyen Grizzly I, qui lui-même est une version produite sous licence du char américain M4A1 Sherman. Par conséquent, le Skink hérite du blindage médiocre du Sherman: il est capable d’encaisser de temps en temps un obus perforant de moyen calibre mais il reste vulnérable aux canons antichars plus puissants comme le PaK 40 allemand, même à plus longue distance d’engagement. Le Skink offre pourtant un avantage crucial par rapport à la Wirbelwind que tous ces futurs commandants apprécieront: une tourelle close. Contrairement à la Wirbelwind au toit ouvert, le Skink est immunisé aux attaques aériennes, ce qui le rend encore plus dangereux pour les pilotes puisqu’ils ne peuvent pas le détruire aussi facilement!

Le Skink arrive bientôt dans les batailles terrestres de War Thunder en tant que véhicule antiaérien britannique de rang IV et sera disponible pour tous les joueurs dès la sortie de la prochaine mise à jour majeure. En attendant, restez à l’écoute et suivez les news tandis que nous continuons à en dévoiler plus sur ce que la prochaine mise à jour vous réserve. D’ici là, bonne chasse tankistes!

Vous pouvez grandement accélérer la recherche de ce véhicule avec:

Pack Rooikat 105
Rooikat 105 Pack
Ce pack inclut:
  • Rooikat 105 (Rang 6, Angleterre);
  • 15 jours de compte premium
  • 2000 Golden Eagles
Lire plus:
La branche aérienne hongroise arrive dans l’arbre italien!
  • 29 février 2024
Buccaneer S.2B: Pirate du ciel
  • 28 février 2024
AMX-13 VTT DCA: Hachoir à viande français!
  • 27 février 2024
Wessex HU.5: L'hélicoptère de Sa Majesté
  • 26 février 2024