War Thunder background
Lavochkin La-5
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


L'histoire du La-5 commença avec le prototype I-301, un appareil construit avec du delta-drevsina, un matériau innovant, solide et résistant au feu à base de laminés de bois. Le I-301 fut produit sous le nom de LaGG-3 en Décembre 1940, mais des problèmes de développement, couplés à des pilotes peu expérimentés et des performances médiocres comparées au Bf 109 résultèrent en une prestation décevante lors de l'invasion par les forces allemandes en 1941.

Cliquez ici pour l'article complet!


A la recherche d'un moyen d'améliorer le LaGG-3, le chef designer Semyon Lavochkin se tourna vers le puissant moteur radial M-82 développé par Arkadiy Shvetsov. La modification du LaGG-3 pour accueillir le large et lourd moteur ne fut pas trivial, mais le résultat fut un chasseur avec des performances significativement améliorées, produit sous le nom de La-5 en Juillet 1942

Situé à la fin du rang II dans l'arbre soviétique, le La-5 ne se distingue pas dans un domaine particulier. En échange, il n'a pas de faiblesses majeures. Raisonnablement rapide, il est doté d’une manœuvrabilité descente et d’un bon armement consistant de deux canons de 20mm montés dans le nez avec beaucoup de munitions. Le La-5 fonctionne mieux à basse et moyenne altitude, où sa suralimentation (supercharger) est active. Au dessus de 3'000m (10'000ft), vous perdez la capacité d'utiliser le WEP (en RB / SB), donc essayez de rester en dessous de ce plafond pour vos combats. Ne commencez pas le combat trop bas non plus, vous seriez à la merci d'assauts répétés du dessus.



Touche-à-tout par excellence, la tactique (et le succès associé) quand vous volez sur La-5 dépend largement de votre connaissances des faiblesses de l'adversaire. N'engagez jamais un adversaire plus maniable, comme un A6M Zéro ou un Spitfire dans un combat tournoyant, gardez votre energie et votre vitesse pour du "Boom and Zoom". Face à des adversaires comme le Bf 109 ou le P-47, il peut être difficile de "zoomer" au loin, surtout à haute altitude; essayez donc d'engager un combat tournoyant contre ces derniers, votre manœvrabilité devrait l'emporter.

Si votre adversaire à l'avantage de l'altitude, essayez évitez l'attaque initiale et pourchassez le si possible alors qu'il grimpe en s'éloignant; le La-5, en particulier les versions F et FN avec des moteurs améliorés, peuvent bien grimper et vous offrent une chance de répliquer avant que l'attaquant ne soit hors de portée. Les canons dans le nez sont très pratiques ici : sans vous souciez de la convergence, vous pouvez espérer toucher à 1 km ou plus, sous réserve d'une visée assurée et d'un peu de chance; des tirs à plus courte distance sont néanmoins préférables. Vous avez aussi une bonne chance de gagner des face-à-face, en particulier contre des ennemis avec des armes dans les ailes, mais le résultat est aléatoire.



Le La-5 et d'autres chasseurs améliorés, tel que le Yak-7 propulsèrent les pilotes soviétiques sur un terrain plus égal face aux Bf 109 et FW 190 de la Luftwaffe. Les plus puissants et plus fiables adaptations du moteur M-82 furent introduites avec les La-5F et -5FN, les problèmes de gestation de l'adaptation pressée du nouveau moteur sur la cellule du LaGG-3 furent résolus. Un redesign plus fondamental prit place avec l'introduction du La-7 plus tard pendant la guerre. Les pilotes gagnant en expérience, les nouveaux chasseurs permirent à l'Union d'être compétitive, et même de gagner le contrôle des cieux au dessus du Front de l'Est, au fur et à mesure que les combats progressaient.

Le plus notable des pilotes de La-5 fut Ivan Kozhedub, un instructeur de vol finalement autorisé à joindre la ligne de front en 1942, peu de temps après l'introduction des La-5. Kozhedub pilota au cours de la guerre des La-5 et -7, terminant avec 62 victoires, le plus haut palmarès pour un As Allié.

Le La-5 ne conviendra pas à tous les joueurs sur War Thunder. Si vous avez une préférence marquée pour la vitesse ou la manœuvrabilité, un autre appareil vous conviendra mieux, mais pour les pilotes flexibles, avec une bonne connaissance des chasseurs adverses, c'est un avion de choix.


Auteur: John “Zoso” Moore


Lire plus:
Mad Thunder: Rage et Butin!
  • 1 avril 2024
La boîte à outils!
  • 8 avril 2024
The Shooting Range #402
  • 14 avril 2024
Thunder Show: FIRE ARC
  • 12 avril 2024