War Thunder background
L'As du mois - Février - Lt(JG) Hiroyoshi Nishizawa
Attention! Format d'actualités obsolète. Le contenu peut ne pas s'afficher correctement.
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

Hiroyoshi Nishizawas (Demon of Rabaul) A6M2 mod 22 form 251st Kōkūtai,Solomon Islands,1943
Camouflage créé nico_nico_ni | Téléchargez ici


Le 26 Octobre 1944, une paire de chasseurs F6F Hellcat de l'US navy, escadron VF-14, étaient en patrouille au dessus des îles Mindoro dans les Philippines, lorsque le Lt. Harold P. Newell - un des pilotes - vit un bimoteur emmerger d'une fine couche de stratus au dessus de lui. Se rapprochant de l'avion idientifié comme un bombardier japonais, il ouvrit le feu. Après quelques rapides rafales, il mit en feu le moteur et l'emplenture de l'aile gauche, et le bombardier plongea vers la mer, flamboyant et semant des pièces derrière-lui. Newell fut crédité d'un Ki-49 abattu - mais il faudra attendre 1982 et un travail de rassemblement de sources très conséquent pour découvrir la vrai conclusion de cet événement. Il est très probable que Newell abattit un avion de transport convoyant des pilotes vers Mabalacat, Philippines. L'un des passagers qui périt dans le crash était Hiroyoshi Nishizawa (西澤 広義), un des pilotes japonais au plus haut palmarès de tous les temps.

Né le 27 Janvier 1920, dans la montagneuse prefecture de Nagano en Honshu central, Japon, Hiroyoshi Nishizawa était le cinquième fils d'un gérant de brasserie de sake. Il grandit comme un grand et mince jeune homme, avec une constitution qui sera mainte fois testée sur les théâtre où il combattra plus tard. Après sa scolarité, Nishizawa travailla brièvement dans un moulin avant de postuler pour rejoindre les rangs de la Marine Impériale Japonaise (IJN) en tant que pilote, ayant été inspiré par un poster de recrutement. Enrôlé en Juin 1936, Nishizawa compléta son entraînement de base avant de réussir avec succès son école de pilotage, étant diplomé comme pilote en Mars 1939.  Les deux années et demi suivantes virent Nishizawa gagner une précieuse expérience dans plusieurs groupes aériens avant d'être promu Sergent de 1ère classe.



Quand la guerre éclata avec les alliés en Décembre 1941, Nishizawa était stationné dans les îles Marshall, volant sur chasseur Mitsubishi A5M Type 96 "Claude", avec le groupe aérien Chitose. En Février 1942, il fut déployé à Rabaul, bien que sur l'archaïque "Claude", signa sa première victoire aérienne - un des deux PBY australiens, volant en binôme, attaqués par Nishizawa et sept de ses camarades d'escadrille. Juste à temps, les aéronefs de remplacement arrivèrent et Nishizawa se retrouva aux commandes du légendaire chasseur Mitsubishi A6M Zero-sen "Zeke".

En Avril, les Forces Aériennes Japonaises de la région furent réorganisées et l'unité de Nishizawa fut incorporée dans le Tainan Ku (District de Tainan, Taiwan). Bien que favorisant la solitude, vu comme distant et détaché, Nishizawa devint ami avec deux de ses nouveaux camarades d'escadrille, Saburō Sakai (坂井 三郎) and Toshido Ōta (太田 敏夫). Ensemble, ils furent nommés le "groupe de nettoyage", en raison de leur incroyable talent lorsqu'il s'agissait de nettoyer le ciel de tout aéronef ennemi. Cependant, Nishizawa se trouva souvent affecté par des maladies lorsqu'il fut stationné à Lae, Papouasie-Nouvelle-Guinée. Sa passion pour les arts martiaux allégea se malaise au sol.



Le premier Mai, Nishizawa abattit un P-39 au dessus de Port Moresby, Australie; le lendemain, il ajouta deux P-40 à son palmarès. Hébétant ses camarades en l'air avec d'incroyables représentations de bravades aériennest, couplé avec un extérieur terne et un comportement sans humour, ceci lui octroya le surnom de "Diable" (ラバウルの魔王). Sakai racontera plus tard la fameuse histoire d'un soir de Mai, où le "trio de nettoyage" écoutait une station radio australienne et entendit la pièce orchestrale française "Danse Macabre" - Nishizawa suggéra alors que le trio réalise sa propre danse macabre au dessus de Port Moresby le lendemain. Les trois pilotes se séparèrent de leur escadron et se rassemblèrent en une formation serrée de trois appareils, avant de réaliser une série de manoeuvres acrobatiques parfaitement executées au dessus de l'aérodrome ennemi de Port Moresby. Leur Officier en Chef ne fut pas impressionné quand un avion allié largua une note de félicitation sur leur aérodrome plus tard.

S'en suivit un enchaînement de victoires contre les aéronefs de l'US Army, le 7 Août marqua le premier affrontement entre Nishizawa et des chasseurs embarqués US. Il revendiqua six F4F Wildcat du VF-5. Le lendemain, Nishizawa explosa de rage quand il apprit que Sakai avait disparu lors d'une attaque contre des bombardiers torpilleurs américains. Grièvement blessé, Sakai réussit à se traîner jusqu'à sa base et à se poser en catastrophe. Nishizawa insista pour conduire personnellement son ami à l'hôpital. Le 21 Octobre, le  "trio de nettoyage" fut brisé à jamais; Toshido Ōta fut tuer en combat par des Wildcats de l'US Marine Corps VMF-212. En Novembre, après avoir survécu à près de 10 mois de combats continus et à la malaria, Nishizawa fut retiré du théatre des opérations, tout comme ses camarades d'escadron, retournant au Japon. Son record de victoires personnelles et partagées s'élevait alors à 55.



Maintenant stationné à la base aérienne de Toyohashi, Japon, le nouveau rôle de Nishizawa était de former de nouveaux pilotes. Ce n'était pas quelque chose qu'il appréciait, ni pour lequel il était bon. En solitaire naturel qui se frustrait et s'énervait facilement dès que les étudiants n'arrivaient pas à atteindre ses hauts standards, il se plaignait amèrement à son ami Sakai lors de ses visites à l'hôpital. Cependant, en Mai 1943, Nishizawa retourna au front, aux commandes d'un A6M3 de Rabaul, abattant un P-40 et un P-38 le 14 du mois. Rapidement au top de sa forme et s'excerçant lors d'affrontements quotidiens, il reçu l'Epée Cérémonielle de l'Amiral Kusaka, commandant de la 11ème Flotte Aérienne.

Malheureusement pour Nishizawa, il fut retiré de la ligne de front en Octobre et retourna au Japon pour enseigner, étant promu adjudant à son arrivée. Mis à part quelques opportunités pour engager des bombardiers US, Nishizawa continua d'instruire de nouveaux pilotes, bien que les retours sur sa qualité d'instructeur étaient clairement négatifs. En Octobre 1944, 29 chasseurs du 201ème et du 304ème Ku furent envoyés à Luzon, Philippines; Nishizawa était parmi eux. Le 25 Octobre, Nishizawa dirigea les quatres appareils d'escorte de l'IJN pour la première mission Kamikaze officielle de la guerre. Ils abattirent deux F6F Hellcat de l'USN - portant le score de Nishizawa à 87 victoires - et permirent à quatre des cinq avion Kamikaze de toucher et couler le porte-avion d'escorte (CVE-63) USS St. Lo, dans le Golf de Leyte.



Après atterrissage, Nishizawa rapporta à son officier que la mission fut un succès, mais il ajouta qu'il était convaincu qu'il ne vivrait pas plus que quelques jours et émit la requête de faire partie de la prochaine sortie Kamikaze. La requête fur refusée. Le lendemain, il monta à bord d'un avion de transport avec d'autres pilotes pour Mabalacat, dans le but de ramener des avions de remplacement. L'avion disparu sans laisser de traces, Nishizawa à son bord.

Hiroyoshi Nishizawa fut un des pilotes de chasseur les plus doués de la guerre, avec une capacité à voler presque inégalée. Si ses talents ne lui permettaient pas d'enseigner aux plus jeunes, en revanche il était inarrêtable en l'air aux commandes d'un Zéro. Il fut promu à titre posthume au rang de Lieutenant Junior, et fut attribué un nom honorifique bouddhiste 『武海院廣範義航居士』 (Bukai-in Kohan Giko Koji). Tout comme pour beaucoup d'as de la deuxième guerre mondiale, le débat continue quand au nombre exacte de ses victoires, bien que la plupart des sources le créditent de 86 appareils abattus.


L'auteur :

     

Mark Barber, Consultant Historique pour War Thunder

Mark Barber est un pilote de la British Royal Navy's Fleet Air Arm. Son premier livre fut publié par Osprey en 2008. Depuis, il a publié de nombreux ouvrages sur l'aviation ainsi que des articles pour plusieurs magasines, dont "FlyPast", le magasine d'aviation le plus populaire en Grande Bretagne. Il s’intéresse principalement à l'aviation navale Britannique de la Première et Seconde Guerre mondiale, ainsi qu'au RAF Fighter Command. Il travaille actuellement pour Gaijin Entertainment en tant que consultant historique, avec une aide dans la partie historique du forum de War Thunder et une supervision des articles "Ace of the Month"

 


 

Lire plus:
Gagnez l'Alcione dans l'événement Le Vol de l'Albatros!
  • 24 juillet 2024
Regardez le tournois Armored Apex 2024 et recevez des récompenses uniques grâce aux Twitch Drops!
  • 12 juillet 2024
Panavia Tornado: Cause commune
  • 24 juillet 2024
War Bonds: "Skilled Marksman"
  • 24 juillet 2024