War Thunder background
Les Sturmgeschütz Allemands.
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Après avoir identifié les besoins de canons mobiles pour supporter l'infanterie à courte distance, le général Allemand Erich von Manstein exposa le concept de Sturmartillerie en 1936, aussi connu comme le nom de canon d'assaut.

Le premier canon d'assaut fut le StuG III Ausf A, un char fermé sur un châssis de Panzer III B. Ce sera le véhicule Allemand le plus produit de la Seconde Guerre mondiale, avec un rôle primordial au sein de l'armée. Le StuG III Ausf A était équipé d'un 7.5 cm KwK 37 à canon cour en arme principale, tirant des projectiles à faible vélocité.



Cet armement sera utilisé sur les StuG modèles A et E jusqu'à 1942, date à laquelle les nouveaux StuG F et G furent équipés d'un nouveau canon haute vélocité, le 7.5cm KwK 40. Cette amélioration fut effectuée après les premiers combats contre les nouveaux T-34 et Kv-1, le KwK37 à faible vélocité n'ayant pas les performances nécessaires pour se défaire des chars Soviétiques les plus blindés.

Les unités Sturmgeschütz furent déployée et utilisées par les unités d'artillerie fortement limitées en ressources, au lieu de la Werhmarcht. Ils seront déployés avec une doctrine spécifique de support d'infanterie, modifiée par la suite pour évoluer en anti-char.



Le StuG sera utilisé par l'armée Allemande sur tous les fronts de la Seconde Guerre mondiale, et montrera une grande efficacité en support de troupes et en anti-char. Les différentes versions des StuG combinées comptent plus de victoires contre des chars que les Tigre et Panthers pourtant beaucoup plus populaires! Leur design était efficace, et le grand nombre de véhicules combiné avec un très bon rapport coût de construction / efficacité permettra au StuG d'obtenir de tels résultats.

Le StuG offre un profil bas, ce qui le rendait difficile à cibler pour les Alliés et permettait aux Allemands de le camoufler efficacement. C'était un véhicule économique, il était possible de construire 4 StuG pour le prix d'un "King Tiger" et avec la détérioration de la situation vers la fin de la guerre, de plus en plus de StuG furent fabriqués pour la défense de l'Allemagne. Il sera produit approximativement 10.000 StuG III, et de nombreux anciens StuG seront modifiés en version G ou en version IV.



Au final, le StuG fut un véhicule extrêmement polyvalent, offrant une certaine capacité d'adaptation à l'armée Allemande tout au long de la guerre. De nombreuses nations utilisèrent ce véhicule après la guerre, dont la Yougoslavie, la Roumanie, l'Espagne, la Hongrie et l'Italie. Il connaîtra une seconde vie au sein de l'armée Finlandaise l'utilisant comme véhicule de combat principal et l'armée Syrienne l'alignera même au coté de Panzer IV jusqu'au milieu des années 1960.

C'est un véritable testament au design et à l’efficacité du canon d'assault, conçus à l'origine dans les années 1930. Aujourd'hui, les canons d'assaut sont nommés "Mobile Gun Systems" (MGS) tel que le M1128 Américain, l'AMX 10 RC Français et le Centauro Italien.


Auteur: Sean "Gingahninja" Connell


Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Armure de samouraï: Les MBT japonais
  • 22 mai 2024
En suivant la feuille de route: Battle Ratings séparés pour différents modes + plus d’informations
  • 22 mai 2024
Fête Nationale du Marin en France: Une décalcomanie et le retour du Duguay-Trouin!
  • 22 mai 2024