War Thunder background
Force aérienne Colombienne
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.

B-25 Mitchell de l'armée de l'air Colombienne, skin par Jota05 | téléchargez ici


Septembre 1916, la Première Guerre mondiale fait rage depuis plus de deux ans. A l'autre bout du monde, les nouvelles armes de destruction attirèrent l'attention de l'armée Colombienne, bien qu'extérieure au conflit. 

Junkers W34 de la SCADTA airlines,
Fin des années 1920s

Dans les zones rurales des montagnes des Andes jusqu'à la forêt amazonienne, les avantages de l'aviation furent évidents et les nouveau design rendirent l'utilisation d'avion plus sur et pratique. Après le voyage en France d'une poignée d'officiers pour des entraînements au vol en 1916 , la loi n°126 du 31 décembre 1919 jettera les bases de l'aviation militaire Colombienne avec la création d'une école de vol. Elle ne sera pas activée avant le 15 février 1921, pour faire "faillite" un ans plus tard!

Les événements prirent une tournure intéressante. L'avenir des aviateurs Allemands était incertain à la suite du traité de Versailles de 1919, et ils saisir l'opportunité offerte par les Colombiens. Le 5 décembre 1919, le Sociedad Colombo Alemana de Transporte Aéreo (SCADTA) fut formé -ou société colombo-allemande de transport aérien- et deviendra la seconde compagnie aérienne dans le monde! L'aviation n'était que civile, mais l’influence sur l'armée de l'air sera majeur.

Les connections allemandes ouvrèrent des lignes de communications permettant à une mission Suisse dirigée par le Capitaine Henry Pillichody de réactiver l'école d'aviation militaire le 8 novembre 1924 à Madrid, Colombie. Quatre appareils Suisses Wild WT et huit Wild X trainers prirent part à la première parade le 7 aout 1927, avec l'arrivée du premier avion de combat un ans plus tard - un Curtiss Falcon O-1 Americain! La force Colombienne ou FAC (Fuerza Aérea Colombiana en Espagnol) était en train de devenir une véritable force aérienne.

AT-6 Texans colombien  en patrouille
côte des Caraïbes

Cette force aérienne débutante ne verra pas d'action avant le 1er septembre 1932, lorsque les Péruviens envahirent la ville de Leticia à l’extrême sud de la Colombie, suite à des disputes de frontière. L'avantage de l'aviation fut évident pour rejoindre une zone reculée et combattre les envahisseurs, mais la flotte d'avions était encore modeste et seuls quatre urtiss CW-C14R Osprey de support et un O-1 furent engagés avec un effet négligeable. Le congrès de Colombie réagira rapidement avec une forte augmentation du budget, l'achat de nouveaux avions, aérodromes et le recrutement de pilotes expérimentés (souvent Allemands), principalement au sein de la compagnie aérienne SCADTA. Vingt chasseurs Curtiss Falcons F-8F et trente chasseurs Curtiss Hawk II F-11C furent achetés, ainsi que des modèles allemands à vocation commerciale : 4 Junkers F 13, 4 junkers K 43, 6 junkers Ju 52/1m, 2 Dornier Merkur II et 4 hydravions Dornier Wal à la renommée mondiale.

La plupart des transporteurs étaient en version hydravion et pouvaient opérer sur les grands cours d’eau pour livrer du matériel et faire de la reconnaissance, alors que les chasseurs servaient à faire de l’attaque au sol. Les Péruviens avaient aussi des avions de combat dont un Douglas O-38P américain qui sera abattu et capturé alors que la Société Des Nations négociait avec succès une fin de conflit pacifique le 24 mai 1933. L’O-38P et son équipage furent restitués et Leticia resta un territoire colombien. La FAC perdit 4 pilotes lors d’accidents hors combat dont un de nationalité Allemande et 4 avions (un Curtiss Falcon O-1, un Osprey C-14, un Goshawk F-11 et un Junker F-13).

La Seconde Guerre Mondiale souleva de grandes incertitudes pour la Colombie. Bien qu’alliée avec les USA et recevant leur support, elle hésitait à expulser les ressortissants Allemands de peur d’une insurrection. Le gouvernement colombien résistât bravement à la pression mais prit cependant des mesures pour éliminer le risque potentiel d’espionnage allemand. Après le 7 décembre 1941, la Colombie fut forcée de trouver une solution pour la compagnie aérienne SCADTA à moitié allemande, et la fusionna avec la compagnie nationale SCAO (la future Avianca Airlines), bien que l’industriel Autrichien Peter Von Bauer ait déjà vendu la majorité de ses part à la Pan American Airlines pour éviter que la compagnie puisse passer sous le contrôle des Nazis.  

Des F-47D Thunderbolts
d'après guerre de la FAC 

A cette époque, la Colombie commença à percevoir des appareils d’entraînement américains modernes, des PT-17 et des AT-6, ce dernier pouvant aussi être utilisé au combat. A l’exception de patrouilles anti-sous-marines, il y eu peu d’engagements militaires. Rapidement après la fin de la guerre, la FAC devint une organisation indépendante.

Après la fin de la guerre, la Colombie fit l’acquisition de matériel de surplus américain et à l’instar d’autre pays, elle prendra l’habitude de s’équiper d’avions Américains. En dépit de tension avec ses voisins, les bouleversements politiques et une économie incertaine, la FAC grandit et évolua en profitant des dernières technologies aérospatiales. Ses principales missions de combat sont contre la guérilla des FARC et les narcotrafiquants. La Colombie surveille étroitement son espace aérien et abat régulièrement des avions le long des routes de la drogue lorsqu’ils ne répondent pas aux ordres lancés par radio. Beaucoup d’aéronefs sont utilisés lors des combats contre les insurgés, dont 6 gunships Basler BT-67, une version lourdement modifiée et lourdement armée du C-47 proche de ceux déjà utilisés au Vietnam, ainsi que des A-37 d’attaque au sol. A l’opposé, ils utilisent une version modifiée du Lancair Legacy, un kit pour construction amateur, renommé CIAC T-90 Calima pour la formation des pilotes. Une histoire passionnante en effet.


Auteur: Joe "Pony51" Kudrna


Dans une prochaine mise à jour:

Insigne de la force aérienne colombienne
1927 - 1953
Insigne de l'aviation navale colombienne
depuis 1953

Décals réalisés par Colin 'Fenris' Muir



Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Option pour des équipes plus petites dans les batailles aériennes réalistes
  • 27 mai 2024
The Shooting Range #408
  • 26 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024