War Thunder background
Sgt. Josef Frantisek
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Hurricane Mk.I Sgt. Josef Frantisek, Unit: 303 Sqn, RAF, camouflage de -313- Paegas | Télécharger ici


Alors que certaines capacités naturelles étaient communes à beaucoup de pilotes de chasse - une bonne vision et une capacité à analyser rapidement la situation par exemple - il n’y avait pas vraiment un type de caractère qui prévalait parmi les As. Certains courraient après la gloire, d’autres ne désiraient pas devenir célèbres, certains étaient de véritables prédateurs sans remords alors que d’autres regrettaient leurs actions, certains étaient âgés et d’autres très jeunes, les As n’étaient clairement pas tous sortis du même moule. Cependant, parmi tous ces pilotes, l’un des plus agressifs et des plus violents était sans doute le Tchèque Josef František (se prononce Fran’ti’shek), qui est devenu un As aux commandes de son Hurricane, qui cultivait un profond sentiment de haine et de revanche contre la Luftwaffe dans les cieux Britanniques lors de l’été 1940…

Sgt Josef František

Né à Otaslavice en octobre 1913, à 10km au sud-ouest de Olomouc, dans une région qui fait partie de la République Tchèque actuelle, Josef František était fils de charpentier et reçut initialement une formation de serrurier avant de rejoindre l’armée de l’air Tchécoslovaque comme aspirant pilote à l’âge de 21 ans, après avoir longtemps observé les vols d’entraînement de l’armée qui passaient régulièrement au dessus de son lieu de travail situé tout près de l’aérodrome de Prostějov. Il effectua sa formation sur cette base, non loin de sa maison, et reçut son brevet de pilote en 1936. Il fut affecté au 2ème Air Regiment, volant sur des biplans de reconnaissance Aero A-11 et Letov S-328 sur la base de Olomouc.

Dès les débuts de sa carrière de pilote, František fut rapidement connu pour son caractère bien trempé. Il se fit rapidement une réputation de gros buveur et de bagarreur, et fut plusieurs fois réprimandé pour des bagarres dans des bars lors de ses permissions. Son manque de discipline entraîna sa mise à pied mais ses talents naturels de pilotes étaient indéniables. La décision fut prise d’affecter František à une unité de chasse, ses supérieurs comptant sur la combinaison explosive entre ses capacités naturelles et son agressivité pour en faire un pilote de chasseur hors pair.

František devint officiellement un pilote de chasseur pendant l’été 1938 et commença à voler sur les chasseurs Avia B-534 du 4ème Air Regiment, stationné à Praha-Kbely à côté de Prague. Les tensions montant d’un cran avec la menace d’une attaque imminente de l’Allemagne sur le pays, l’unité de František se prépara. Les combats n’eurent cependant pas lieu, les accords de Munich cédant une grande partie des territoires de l’ouest de la Tchécoslovaquie à l’Allemagne, et le reste du territoire ne tarda pas à tomber aussi. František, comme beaucoup de pilotes Tchèques, choisi de s’envoler vers la Pologne pour rejoindre l’Armée de l’Air Polonaise.

Initialement affecté comme instructeur, František vola ensuite sur des avions de reconnaissance lors de l’invasion Allemande en septembre 1939. Malgré que son avion ne possédait pas d’armement, l’agressivité de František fut rapidement remarquée lorsqu’il se mit à attaquer les forces Allemandes au sol en leur lançant des grenades depuis le cockpit de son avion. Malgré le comportement héroïque des forces armées Polonaises, la machine de guerre Allemande ne tarda pas à écraser toute résistance et la Pologne capitula. František s’enfuit à nouveau, s’envolant pour Beyrouth où il rejoint la Légion Etrangère Française avant d’être envoyé à Marseille.

Hurricane Mk.I, 303 Sqn RAF

Après son arrivée en France, František fut assigné à l’Armée de l’Air Polonaise présente en France, puis à l’Armée de l’Air Française elle-même. Cependant František et deux de ses camarades Tchécoslovaque furent accusé de désertion par un attaché Tchécoslovaque de la Légion Etrangère, et les trois pilotes furent de nouveau rattachés à l’Armée de l’Air Polonaise. Les résultats de František pendant la Bataille de France ne sont pas pas certains encore aujourd’hui. Certains historiens rapportent en effet que František aurait changé de nom afin de protéger sa famille restée en Tchécoslovaquie. Il semblerait cependant que František ait abattu neuf avions et en ait détruit deux autres au sol. Il n’y a pas de preuve officielle que František ait reçu la Croix de Guerre pour sa première victoire, même si cette médaille est exposé au musée consacré à František de nos jours aux côtés de ses autres décorations. Des écrits non officiels relatent aussi que František se montra autant indiscipliné qu’à son habitude lors de son service en France, et qu’il vola sur énormément d’appareils Français différents.


War Thunder  Mini-Jeu

Téléchargez le camouflage ci-dessus, venez en jeu, prenez une capture d'écran,
uploadez-la sur le live.warthunder.com avec le hashtag #wtSMminigame 
et postez-la sous notre publication.

Les 3 meilleurs screenshots recevront 100


Après la défaite de la France en juin 1940, František fit partie de ces nombreux aviateurs Tchèques et Polonais qui rejoignirent l’Angleterre pour continuer le combat contre les forces Allemandes. Avec son expérience du combat, František fut immédiatement retenu pour rejoindre une escadrille de chasse. Il rejoint un escadron Polonais, le No.303 Squadron basé à Northolt en août 1940, où il commença à voler sur un Hawker Hurricane. Ses débuts avec la RAF ne furent pas glorieux, notamment lorsqu’il oublia de baisser son train d'atterrissage lorsqu’il se posa avec son Hurricane le 8 août. Il obtint sa première victoire confirmée avec la RAF au début du mois de septembre lorsqu’il détruisit un Bf109E. Un deuxième chasseur Allemand tomba sous ses balles le jour suivant.

Modules internes du Hurricane

Le No.303 Squadron se trouvait au coeur des combats de la Bataille d’Angleterre, prouvant à tout le monde que la RAF avait eu raison d’inclure ces pilotes étrangers à ses effectifs. L’escadron Polonais se montra d’une efficacité redoutable et František devint le meilleur pilote de l’unité avec 17 appareils abattus pour le seul mois de septembre. Son agressivité et son indiscipline continuèrent cependant à poser des problèmes à ses supérieurs, tant Britanniques que Polonais. Il refusait régulièrement d’obéir aux ordres et partait régulièrement combattre de son côté, mais son efficacité n’était plus à démontrer. Sa haine pour l’ennemi était réelle et František combattait vraiment pour tuer. Ses supérieurs, conscients du caractère très spécial de ce pilote décidèrent de laisser František faire à sa guise et il devint presque une escadrille composée de un Hurricane à lui tout seul.

František vola donc souvent en loup solitaire, s’attaquant souvent aux appareils Allemands isolés qui cherchaient à retraverser la Manche à court de carburant et de munitions. Il avait développé une tactique consistant à ouvrir le feu le plus tard possible sur ses cibles. Cette tactique se révéla payante puisque le 11 septembre il détruisit 3 appareils ennemis en une seule sortie. A la fin de ce mois, František reçut la Distinguished Flying Medal des mains du roi George VI lui-même.

Cependant la brillante carrière de František s’arrêta brutalement le 8 octobre lorsque les ailes de son Hurricane heurtèrent un arbre près de la ville de Ewell dans le Surrey. Il fut tué sur le coup lorsqu’il fut éjecté de son cockpit lors du crash, alors âgé de 26 ans. Cet accident eut lieu lors d’une simple patrouille de routine et aucun combat n’avait eu lieu ce jour-là. La raison pour laquelle František volait aussi bas reste un mystère, mais certaines rumeurs relatent que František cherchait à effectuer des acrobaties près de la maison de sa petite amie Anglaise.

Malgré son caractère très difficile et son impopularité auprès de ses supérieurs, Josef František fut clairement l’un des meilleurs pilotes de la Bataille d’Angleterre. Ses 17 victoires confirmées en un seul mois le placent à la deuxième place des meilleurs As Tchécoslovaques de la Seconde Guerre Mondiale. Et si ses victoires acquises en France sont un jour confirmées par une source historique, il deviendra officiellement le meilleur As de son pays.


     

Mark Barber, Consultant Historique War Thunder 

Mark Barber est pilote dans l'Aéronavale de la Marine Royale Britannique. Son premier livre a été publié par Osprey Publishing en 2008; par la suite, il a écrit plusieurs autres titres pour Osprey et a également publié des articles pour plusieurs magazines, dont le magazine "FlyPast" meilleur vente des magazines d'aviation au Royaume-Uni. Ses principaux domaines d'intérêt sont l'aéronavale Britannique durant la Première et la Seconde Guerre Mondiale et la Maîtrise des Chasseurs de la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. Il travaille actuellement avec Gaijin Entertainment en tant que Consultant Historique, contribuant à la Section Historique des forums de War Thunder et en supervisant la série "l'As du Mois"..


Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
The Shooting Range #407
  • 19 mai 2024
Thunder Show: BASED MAUS
  • 17 mai 2024
Journée des forces armées américaines: Célébrons-la avec une nouvelle décalcomanie!
  • 17 mai 2024