War Thunder background
Le tank lourd T32
Attention! Cette news a été publiée avec l'ancienne version du site. Il peut y avoir quelques problèmes d'affichage des informations dans des versions de navigateur spécifiques.


Après le déploiement couronné de succès du char d'assaut M4A3E2 en Europe lors de l'été 1944, l'US Army reconnu le besoin d'un char plus lourdement blindé sur le champ de bataille.

En décembre 1944, le Haut-Commandement émis une proposition à l'Ordnance Board pour créer une nouvelle version du M26 Pershing qui inclurait un blindage plus épais et une protection améliorée. L'Ordnance Board se conforma a cette demande et commença le travail sur le nouveau char lourd. Au départ, le désire était de simplement sur-blinder et sur-armer le Pershing d'alors – ce qui donna le développement du T26E5. Toutefois, rapidement une nouvelle idée pointa – designer un tout nouveau véhicule qui partagerais autant de pièce que possible avec le M26 pour faciliter la logistique et la maintenance. En février 1945, l'Ordnance Board répondit aux exigences de l'US Army avec la proposition de construire quatre prototypes d'un tel véhicule. En mars, le souhait était exaucé.

Le développement de la nouvelle machine reçu la plus haute priorité – aussi bien la maquette en bois que la plupart des plans étaient prêt en avril 1945. Le premier prototype fut construit par la Chrysler Automotive Plant à Detroit en janvier 1946. Le système de propulsion du nouveau char comprenait un moteur Ford GAC V12 capable de produire 650ch à 2800TPM, couplé à une nouvelle transmission similaire à celle utilisée sur le prototype de char lourd T29. Le nouveau véhicule utilise une suspension via barre de torsion comme celle utilisée sur le M26. L'armement du T32 consistait en un canon Haute-vélocité T15E2 de 90mm et d'une mitrailleuse coaxiale de cal.30 montés dans la tourelle. Les deux premiers prototypes incluait aussi une mitrailleuse montée dans la caisse, toutefois les prototypes #3 et #4 n'en était pas pourvu. Les deux premiers prototypes furent envoyés au Aberdeen Proving Ground à des fins de test – le troisième prototype fut lui envoyé au complexe de test de Fort Knox, pendant que le dernier restait à Detroit. Le T32 était, cependant, bien trop en retard pour prendre part à la Seconde Guerre Mondiale. Après de sévères coupes budgétaires touchants toutes les branches armées suivant la fin du conflit, aucune production en série ne fut lancée. Les prototypes restèrent cependant utilisés comme sujets de test pour de nouvelles technologies, qui se montreront utiles dans le futur.

Dans War Thunder, le T32 est situé en Tiers IV dans l'arbre des Forces Blindées U.S, avec un Battle Rating de 7.0 dans tous les modes de jeu. Le canon T15E2 de 90mm est capable de tirer deux types de munitions – l'obus T43 APCBC, capabable de perforer 207mm de blindage à 100m, et l'obus T42 HE avec 17mm de pénétration à n'importe quelle distance. La protection blindée du véhicule est plutôt bonne – la plaque frontal inclinée de la caisse offre une protection équivalente à environ 165mm de blindage, la tourelle, elle, étant protégée par presque 300mm de blindage. Une épaisseur en total contraste avec celle des flancs ou de l'arrière de la caisse, respectivement 76 et 50mm. Le véhicule possède une mobilité plutôt standard pour sa classe avec une vitesse maximale de 35km/h.

Grâce à son solide blindage frontal de tourelle et une excellent dépression de canon de 10°, le T32 est le maître de la tactique dite « Hull-down », capable d'utiliser le terrain vallonné à son avantage. La perforation de l'obus standard est suffisant pour l'opposition que le char rencontrera, cependant le manque de charge explosive signifie que les tirs doivent être placés au bon endroit pour infliger des dommages critiques. Lors d'un affrontement contre un T32, essayez de tomber sur ses flancs ou son arrière, afin de pouvoir tirer sur les parties les plus fines de son blindage de caisse. Aussi souvenez-vous que le temps de rechargement du canon est relativement long avec presque 19 secondes, ce qui signifie que le T32 sera sans défense pour un bon moment après avoir tiré.

Au final, le T32 est une machine capricieuse qui demande un tankiste talentueux avec une bonne connaissance du terrain pour pouvoir montrer pleinement son potentiel. Le T32 vous mènera au summum de la branche des chars lours U.S – le M103.



Adam “BONKERS” Lisiewicz

Rejoignez-nous sur  et   , ou encore sur le Forum !

Lire plus:
Le Jour de la Victoire dans War Thunder
  • 8 mai 2024
Thunder Show: CAT&MOUSE
  • 24 mai 2024
XM800T: Prouesses de bravoure
  • 24 mai 2024
Anniversaire de la fondation du "Corps of Royal Engineers": Le retour du Centurion AVRE!
  • 24 mai 2024